Lycée Aizou


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les problèmes ne viennent jamais seul [Pv Chii]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ichiro Mori

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Situation :: Célibataire
Sort Avec :: Personne.
Relations:

MessageSujet: Les problèmes ne viennent jamais seul [Pv Chii]   Sam 26 Mar - 20:46

Chii se lève et cherche ses vêtements. Pourquoi je me sens si mal ? Pourquoi ai-je l’impression qu’elle s’en va pour de bon ?…Pourquoi je sens que je vais être à nouveau seul ? Toutes ses questions trottent dans ma tête. J’ai peur…Je ne veux pas être seul à nouveau…Non, Chii tu n’as pas le droit de m faire ça !

« Chii…Parles moi…Pourquoi tu ne dis rien ? »

Elle a l’air perdue. Elle ne m’adresse même pas un regard.

« Chii… »

Non toujours rien. Je sens mon cœur se serrait, il me fait mal.
Je me sens trahis. Je me déteste…Je m’étais promis de ne plus donner ma confiance à qui que ce soit. Et voilà le résultat…Encore une fois on me tourne le dos…Encore une fois…On m’abandonne. A quoi bon ? Je suis sûrement fait pour être seul ! Mais oui ! Suis-je bête…C’est évident.
Je soupire et tente d’attraper son bras. Mais à peine l’avais-je attraper qu’elle se détacha de moi. Toujours sans me regarder. J’hurle son nom, mais rien, pas de réponse. Mon cœur me serre d’avantage. Mais je ne peux pas la laisser partir comme ça…C’est trop bête …Je me lève et m’habille à mon tour, j’ouvre la porte mais il n’y a déjà plus personne.

« Chii ! »

Mon cri raisonne dans le couloir. Déçu, je retourne dans ma chambre et me retrouve nez à nez avec deux mecs assez baraqués. J’avale difficilement ma salive, le sentant très mal. Je sens une douleur vive au niveau de ma tête, puis plus rien…

Une fois les yeux ouvert je constate que je me trouve dans le stade du lycée. Et les deux gars de tout à l’heure sont là eux aussi. Je suis attaché et assis par terre. Je ne peux rien faire à par encaisser les coups qui commencent à pleuvoir. Ils me font mal mais je m’en fiche. Je n’ai plus de raison de vivre…Elle est partie…C’est fini…Plus jamais je ne ferais confiance à quelqu’un et cette fois c’est vrai…Je tendrais ma promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chii Motosuwa

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 18/02/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Les problèmes ne viennent jamais seul [Pv Chii]   Sam 26 Mar - 23:17


Lorsqu’il me dépose au sol, nous nous trouvons tout simplement nulle part. Il n’y a personne. Juste lui et moi dans une ruelle sombre. Alors que nous nous fixons, immobiles, plusieurs minutes, je vois débarquer une dizaine d’hommes : de la rue perpendiculaire à celle dans laquelle je me trouve, ou bien encore du toit. Qu’est-ce qui se passe ?

« Où sommes-nous ? Pourquoi je suis ici ? »

Les hommes se contentent de rire, d’un rire gras. A l’exception de l’homme qui m’a emmenée ici. Dans mon esprit plusieurs questions me tourmentent : est-ce vraiment mon père qui a fait toute cette mise en scène ? Va-t-il débarquer ici et me tuer ? La honte que je lui ai apporté a-t-elle déclenchée une telle rage ? Mon cœur s’accélère. Qu’est-ce que je dois faire ? En tout cas, sûrement pas rester ici. Quoi qu’il advienne, je me battrai. Je ne veux pas me laisser faire. Quitte à mourir ce soir, autant que ce soit en se battant.
Je compte dans ma tête… 5… 4… 3… 2… 1… Me voilà agrippée à une gouttière, en grimpant tel un écureuil sur un arbre afin d’atteindre le toit. Les hommes présents sur le toit me bloquent le passage. Je décide d’attaquer pour pouvoir m’échapper. Alors que je me défends contre deux hommes, je ne réalise pas tout de suite que c’est la cohue en bas. L’homme qui m’a déposée est en train de se battre contre eux. Il est donc de mon côté. Je ne comprends pas pourquoi mais son aide n’est pas de refus. Particulièrement car c’est un des meilleurs disciples de mon père. A nous deux, nous arrivons à bout des hommes. L’un d’entre eux s’est échappé, sûrement pour prévenir la troupe. On ne doit pas traîner. Maintenant le temps nous est compté.
Sans un mot, l’homme saute sur le toit d’à côté. Je décide de lui accorder ma confiance et de le suivre. Après quelques toits, je me rends compte que nous retournons sur nos pas. Vers le lycée. Lorsque nous arrivons pratiquement au but, le voilà qui m’emmène vers le stade. Du toit, je distingue un groupe d’homme attroupés. Je ne comprend pas tout de suite contre quoi ils en ont. Quand soudain je réalise : Ichiro ! J’ouvre grand la bouche et étouffe un cri. Ils vont le tuer s’ils continuent !
L’homme qui se trouve avec moi m’attrape le bras. Mais plus doucement que lorsqu’il est venu me chercher. Il me place devant lui et m’aggripe les deux bras en me regardant droit dans les yeux.

« Chii, aujourd’hui va se jouer ton avenir. Deux choix s’offrent à toi. Le premier est que tu descendes de ce toit maintenant pour tenter de sauver ce gars en bas. Bien que cette tentative est grandement vouée à l’échec, tu connais ton père. Tout ce que tu risques c’est que vous mouriez tous les deux. »

Je le regarde, tremblante. Je sais qu’il a raison. Mais il n’a pas fini.

« Le deuxième choix, c’est de t’enfuir. Je t’accompagnerai. »

« Mais… Pourquoi tu ferais ça ? Pourquoi risques-tu ta vie ce soir ? Nous n’avons aucune chance de lui échapper ! Il retrouve tout le monde. »

« Non Chii. Cette fois il n’y arrivera pas. J’ai tout prévu. J’ai de nouvelles cartes d’identités et nous prendrons un avion en direction de l’Argentine. De là, nous attendrons que ça se calme avant de partir pour la destination de ton choix. L’avion quitte le territoire dans une demi-heure. Il n’aura pas le temps de nous trouver en si peu de temps car il ne s’attendait pas à ce que j’intervienne. »

Je suis sous le choc. Je ne comprends pas pourquoi il fait tout ça.

« Pourquoi… ? »

Il baisse les yeux avant de reprendre en me regardant de nouveau droit dans les yeux.

« Quand j’ai appris ce que ton père voulait faire, je me suis promis de l’en empêcher. Je… Je t’aime Chii. Je mourrai pour te sauver. Tout ce temps, c’est moi qui était chargé de te surveiller. Tous les jours je t’observais dans les jardins. J’ai appris à te connaître, j’ai vu ton sourire lorsque tu étais avec cet homme en bas. Et c’est là que j’ai su. J’ai su que je voulais te faire sourire moi aussi. C’est en partie ma faute ce qui arrive ce soir. Car c’est moi qui a mis ton père au courant. Je voulais juste éloigner Ichiro de toi. Pour prendre sa place. Mais je ne m’attendais pas à ce que ton père réagisse ainsi. Maintenant que tu sais tout ça, je te laisse le choix. Quoi que tu décides, je te suivrai. »

Les bras m’en tombent. Comment tout ça est possible ? On se croirait dans un mauvais film américain. Et pourtant, oui pourtant, tout est bien réel. Mais ma décision est prise.

« Pardonne-moi… Mais je n’arriverai jamais à être heureuse en ayant la culpabilité d’avoir laissé Ichiro mourir. Je dois y aller. Et tant pis si je dois mourir. De toute façon, ma vie n’a aucun sens, elle n’en a jamais eu. »

Une lueur triste traverse son regard. Mais il se reprend et sourit faiblement.

« Je savais que tu dirais ça. Et je n’en attendais pas moins de ta part. Tu restes fidèle à tes convictions, et c’est pour cela que je suis tombé amoureux de toi. Et même si ta réponse signifie que jamais je n’aurai la chance de t’aimer... Avant de descendre je… Voudrais te demander quelque chose...»

« Tout ce que tu voudras. »

Je ne sais pas ce qu’il va me demander, mais quoi que ce soit, il l’aura mérité. C’est un homme bon et juste. Bien que l’amour l’ait aveuglé un temps.

« Je voudrais t’embrasser, rien qu’une fois. »

Au moins c’est direct… Il me ressemble un peu. Peut-être que dans une autre vie, et dans d’autres circonstances nous aurions pu nous aimer. Mais bien que cela me brise le cœur pour lui, je n’aime qu’Ichiro. Et je ne veux pas qu’il meure. Je prends le visage de l’homme entre mes mains et dépose un baiser sur ses lèvres. Il ferme les yeux, pas moi. Je ne veux pas perdre une miette de son visage. Car je sais que ce soir, nous risquons tous les deux nos vies. Alors que je me recule, il sourit en guise de remerciement puis saute immédiatement au sol. Nous courrons vers le stade. Une fois arrivés à destination, nous ne nous arrêtons pas. Tous les hommes sont occupés à tabasser Ichiro. Nous fonçons droits sur eux, afin de les affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les problèmes ne viennent jamais seul [Pv Chii]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les problèmes n’arrivent jamais seuls [PV Ma maitresse N°1]
» Les grandes découvertes ne se font jamais seul [Fury, Neigy, Fumy, Aigly]
» Les problèmes n'arrivent jamais seuls.
» Jamais seul même en forêt (PV F'ealla Kichy)
» Un malheur n'arrive jamais seul.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Aizou :: RPG ~ La cour extérieure ~ :: Le stade-
Sauter vers: